Education thérapeutique

EDUCATION THERAPEUTIQUE DU PATIENT

La loi du 21 juillet 2009 portant réforme de l’hôpital et relative aux patients, à la santé et aux territoires (HPST) pose le principe : « l’Education Thérapeutique s’inscrit dans le parcours de soins du patient ».

L’Education Thérapeutique du Patient (ETP) :

- s’adresse à tous les patients atteints d’une maladie chronique que ce soit un adulte ou un enfant accompagné de ses parents et quel que soit le stade de la maladie. Ce n’est pas une prescription mais une proposition ou bien une demande du patient lui-même.

- a pour objectifs de développer, consolider et/ou d’enrichir les compétences afin d’améliorer la qualité de vie du patient.  Il s’agit de gagner en autonomie, de s’adapter à l’évolution de la maladie et de prévenir ou de faire face à des complications.

- est mis en œuvre dans le cadre d’un programme structuré qui permet d’établir un programme personnalisé pour chaque patient. Celui-ci est obligatoirement validé par l’Agence Régionale de Santé (ARS) et cette autorisation est renouvelée tous les quatre ans.

 

Au Centre Hospitalier de Cadillac, une équipe pluridisciplinaire (médecins, pharmaciens, diététiciennes, infirmier(e)s, aide(s)-soignant(e)s… ) dispensent de l’ETP.

Cinq programmes sont autorisés pour les adultes :

  • « Parcours vers l’autonomie » : pour des personnes  stabilisées atteintes de schizophrénie, non hospitalisées à temps plein bénéficiant d’un suivi spécialisé en ambulatoire (libéral ou hospitalier)
  • « Ma maladie Bipolaire »  : pour des personnes souffrant de troubles bipolaires de l’humeur en phase non aigüe, non hospitalisées à temps plein bénéficiant d’un suivi spécialisé en ambulatoire (libéral ou hospitalier)
  • « Mangeons bien, vivons mieux ! »  : pour des personnes souffrant d’une pathologie psychiatrique, non hospitalisées à temps plein ayant un indice de masse corporelle supérieur à 25.
  • «Moi et mon addiction»  : pour des personnes présentant des pathologies duelles (co-occurrence d’un trouble mental et d’une pathologie addictive), hospitalisées ou suivies en ambulatoire (libéral ou hospitalier)
  • « La schizophrénie, moi et les autres »  : uniquement pour les patients de l’Unité de Malades Difficiles (UMD) souffrant de schizophrénie

 

Déroulement d’un programme

3 grandes étapes pour tous les patients :

Pour nous joindre

Une adresse mail :   ou un numéro de téléphone : 05 56 76 54 95

+ d'infos : consulter la Newsletter